“Mentor inspiré et travailleur infatigable, Claude Rosenkrantz transforma ce lieu pour en faire un rendez-vous évident des artistes…”                          Gérard Charut

Dans ce lieu magique et atypique qu’il comparait à une cathédrale, Claude Rosenkrantz a commencé par évider les plafonds, pour découvrir les hommes-debouts qui s’étiraient du sol jusqu’à la toiture. Depuis la première exposition en 1992, passerelle, plateau, beffroi, petites salles, coursive, ont été ajoutés et aménagés. Ils sont, tout comme le jardin, remodelés annuellement et adaptés à la spécificité des œuvres présentées.
                                    Alyne Rosenkrantz

TEM 2007  ▻  Plasticien : Jac Vitali

Trace Et Mouvement@2018/webdesign Olivia Rosenkrantz

Mentions légales